Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Projets en cours et perspectives d'orientations stratégiques pour 2010 - 2013

I - Contexte & orientations générales : le défi de Marseille-Provence 2013

Reconnaissant l’enjeu majeur que représente plus que jamais la culture dans une économie de la connaissance et de la création, mais aussi pour le vivre-ensemble à l’heure de la mondialisation, Marseille et d’autres communes des Bouches-du-Rhône et du Var ont élaboré un projet porteur de sens, fédérateur, et ont obtenu le titre de Capitale Européenne de la Culture (CEC) pour 2013.

La réussite de Marseille-Provence 2013 (MP2013), qui revendique fortement la dimension participative et populaire, dépend étroitement de la manière dont la population est/sera associée concrètement à la réalisation des projets. Sensible à cet appel à participation, Rives et Cultures souhaite œuvrer à l’implication des habitants des quartiers Est, quartiers trop souvent oubliés parce que méconnus dans l’agglomération marseillaise. Pourtant, ce secteur de Marseille traversé par l’Huveaune offre l’opportunité d’établir des liens privilégiés avec les communes de l’Est provençal situées le long de ce fleuve côtier et jusqu’aux sources dans la Sainte Baume.

Pour ces quartiers Est, le Schéma directeur culture 2002-2012 prévoit, outre la réalisation d’un pôle culturel et d’une médiathèque, le développement d’une « action de patrimoine intégré ».

C’est à la réalisation de cet ambitieux projet que Rives & Cultures entend notamment contribuer, en tant qu’association composée d’habitants des 10ème, 11ème et 12ème arrondissements qui ont à cœur le développement culturel des quartiers Est. Cette notion de patrimoine s'entend dans tous les sens du terme : le bâti, la mémoire et l'histoire des quartiers mais aussi le patrimoine naturel, particulièrement présent dans cette vallée creusée par un fleuve côtier, voie de circulation reliant Marseille à l'est du département, et jusqu'au Var.

   

II - Valorisation du patrimoine : une dynamique d’ores et déjà engagée dans les quartiers Est

 

• Patrimoine naturel : l’Huveaune, fleuve côtier

Ayant obtenu l’inscription de son projet de réhabilitation des quartiers Est au programme Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, Rives et Cultures a pu, avec le concours du Bureau des Compétences et Désirs, initier dès 2008 une première action en faveur du patrimoine de la vallée : la valorisation de l’Huveaune, à travers une création artistique dont la phase d’étude est en cours de finalisation avec un couple d’artistes, Lucy et Jorge Orta. Cette action est en forte cohérence avec deux des thèmes définis par Marseille-Provence 2013 : Le Partage de l’eau, du fait de l’objet même de la commande artistique et Tous Acteurs, thème particulièrement dévolu à l’implication citoyenne et dont le programme Nouveaux Commanditaires fait explicitement partie.

Par ailleurs, Rives et Cultures cherche à repérer et, lorsque cela sera possible, à s’associer à toute initiative participant à une préservation ou une réhabilitation de l’Huveaune : rencontres, conférences, opérations de nettoyage, telles celles organisées par l’Hunamar ou la Ligue de Protection des Oiseaux... La Fête de l’Huveaune, événement annuel organisé par Planète Sciences Méditerranée représente aussi une occasion privilégiée de faire découvrir, au moyens d’ateliers, d’expositions et de démonstrations, la biodiversité et les aspects scientifiques et environnementaux de ce cours d’eau, y compris dans sa section urbaine. Rives et Cultures a participé à l’édition 2009 de cette Fête, les 18 et 19 novembre en proposant une découverte en images du patrimoine de la Vallée et en conduisant des balades pédestres le long des berges de l'Huveaune pour en montrer différentes facettes. Une réflexion est en cours avec Planète Sciences Méditerranée pour ouvrir cet événement de culture scientifique à d’autres dimensions de la culture et établir des synergies avec d’autres initiatives de valorisation du patrimoine de l’Est marseillais.

• Patrimoine bâti : le site Rivoire et Carret

Rives & Cultures a également entrepris de s’intéresser au patrimoine industriel et notamment à l’ancienne usine Rivoire & Carret qui, selon l’historien Philippe Mioche de l’association Mémoire-Industrie-Patrimoine (MIP) mériterait le label de patrimoine du XXème siècle ; Rives et Cultures souhaite favoriser l’avancement de ce dossier, qui peut rejoindre de manière pertinente les projets de mise en place d’un pôle culturel sur une partie du site.

• D’autres projets sont envisagés

Visant à préserver et valoriser d’autres éléments de patrimoine caractéristiques des quartiers Est, tels que les noyaux villageois, certaines églises, les bastides (à l’instar du château de La Buzine) mais aussi l’oppidum et le castrum de St Marcel, ainsi que les collines du massif de St Cyr, le canal de Marseille, le chemin de fer...

Pour initier dès maintenant ce projet à travers des partenariats, Rives et Cultures co-organise des parcours pédestres ou à vélo proposés au public marseillais avec des associations telles que l’Atelier Marseillais d’Initiatives en Ecologie Urbaine (AMIEU) et le Collectif Vélo en Ville (CVV), et inaugurés lors de la fête de la mobilité du 20 septembre dernier également co-organisée par Rives & Cultures.

Avec un autre participant de cette fête, l’Osservatorionomade-Marseille, une marche urbaine de St Loup à La Barasse intitulée « Les quartiers Est, l’Huveaune et son patrimoine » a été co-organisée le 16 janvier 2010 qui a rassemblé plus d’une quarantaine de marcheurs et mobilisé une dizaine de personnes-ressources, habitants-témoins de l’évolution de ces quartiers ou intervenants associatifs (Jean-Louis Grivot de Rives & Cultures, Marie Bureau des Compétences & Désirs, Sylvie Nespiulous conseillère communautaire, M. Cano des Jardins ouvriers Coder, Emmanuel Laugier concepteur de l’exposition Gaston Castel, les territoires de l’architecte, Daniel Augerolle des Amis du Rail, Cynthia Schiettecatte d’Hunamar…).

D’autres marches et balades sont en préparation afin de continuer à tisser et créer des liens …

A noter enfin que ce blog de Rives & Cultures, en cours de développement, permettra de rendre compte de manière plus précise et plus large de l’état d’avancement de ces différents projets et de la dynamique partenariale en cours…

 

III- Perspectives et évolution : vers une vallée de l’Huveaune restaurée

• Projets de chantiers de bénévoles inter-générationnels

A terme, l’objectif de Rives & Cultures est la réhabilitation, dans la représentation de nos concitoyens, des quartiers Est, de son élément structurant majeur, l’Huveaune et de son patrimoine bâti. Il s’agirait d’approfondir le travail engagé sur l’Huveaune et l’ancienne usine Rivoire & Carret en associant d’autres habitants du territoire. Un chantier d’insertion serait certes souhaitable dans ces quartiers fortement touchés par le chômage des jeunes mais, dans un premier temps, le projet se limitera plus simplement au montage d’un mini-chantier de bénévoles de tous âges en partenariat avec des associations qualifiées : c’est le cas de Planète Sciences Méditerranée (membre de la COmmission Régionale des Associations de Chantiers-CORAC), qui, sur ce terrain aussi, se montre très réceptif à une collaboration avec Rives et Cultures et accepte d'accompagner une expérience de préfiguration si possible à l'été 2010.

Ainsi, un chantier sur l’Huveaune dans les quartiers Est pourrait permettre d'amorcer l’aménagement des rives publiques, comme cela a été engagé en aval vers le parc Borély et en amont dans les communes du pays d’Aubagne et de l’Etoile, tout en mettant en valeur la biodiversité existante via une signalétique adaptée.

Autour de cette problématique de restauration concrète de l’Huveaune, il s’agira dès 2011 de travailler en liaison avec l’ensemble des communes riveraines. Une telle collaboration pourrait aussi inciter Planète-Sciences Méditerranée et ses partenaires (au premier rang desquels Rives et Cultures) à faire évoluer la Fête de l'Huveaune actuelle vers un format plus large, à l'échelle du territoire fluvial et en élargissant les registres scientifiques et environnementaux à d'autres domaines artistiques et culturels… 

De plus, dans la perspective de l’axe « Partage des midis » de Marseille Provence 2013, Rives et Cultures a aussi recherché des rapprochements avec des territoires de Méditerranée pouvant posséder des problématiques similaires de restauration de fleuves côtiers, afin, pourquoi pas, de partager des expériences de chantiers de bénévoles. Avec l’oued Martil, la commune de Tétouan, au Maroc est l’un de ces territoires… Or, à l’occasion d’un récent séminaire international organisé par l’IRD, Rives & Cultures a pu rencontrer l’Association nationale des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) qui intervient sur le territoire tetouani et qui s’est montrée intéressée par la possibilité d’échanges sur cette problématique…

 

• Vers un pôle culturel pour les quartiers Est valorisant le riche patrimoine de la vallée de l’Huveaune

En ce qui concerne la restauration du pâtrimoine bâti, on pourrait envisager pour les années à venir un premier chantier sur le site de l’ex-usine Rivoire & Carret : il pourrait permettre la création d’un espace ouvert aux publics, dédié à la valorisation du patrimoine de la vallée de l’Huveaune à travers des ateliers et des expositions scientifiques et techniques, animés par les partenaires. Par exemple : industries avec MIP ; transports avec les Amis du rail et le CVV ; biodiversité avec Planète Sciences Méditerranée et/ou avec le réseau d’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) de la région Paca, animé par GRAINE...

La création d’un tel espace culturel sur le site de Rivoire & Carret aurait également pour mérite de constituer un élément de préfiguration du futur pôle culturel, tout en constituant un apport complémentaire sur des volets scientifiques, techniques et environnementaux encore absents du projet actuel de la Municipalité.

Plus globalement, un tel site de préfiguration pourrait se positionner résolument dans l’optique de développer des pratiques éco-citoyennes ; la réalisation d’un tel projet dans les quartiers Est de Marseille où l’imbrication nature/ville est forte, sur un site où la Communauté urbaine est déjà implantée, semble d'autant plus pertinente qu'elle constituerait une amorce concrète d'offre culturelle pérenne en Vallée de l'Huveaune. Au-delà des seuls habitants des quartiers Est, un tel centre de ressources et de pratiques pourrait s’adresser durablement à l’ensemble des citoyens de la métropole phocéenne et du territoire provençal.

 

Culture & environnement, deux axes qui nous semblent majeurs pour un développement territorial harmonieux des quartiers Est de Marseille, deux problématiques qui se retrouvent dans la notion de patrimoine tout comme dans le nom de notre association - Rives & Cultures. 

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :