Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article de la Marseillaise 29/05/2017

L’Huveaune déborde de vie et d’idées

La commune de Roquevaire a fêté son fleuve côtier avec la 5e édition des Huveaunades ce week-end. Joutes provençales, ateliers, escalade, balades, course d’Ofni ou spectacles, ont composé le programme d’un week-end ludique et pédagogique.

Des drôles d’engins flottants non identifiés se livrent une très étrange bataille navale sur l’Huveaune. Entre une version pneumatique hydroporteuse du bolide de Mario Bros et un radeau de plastique tout droit sorti de fouilles archéologiques menées à Entressen, la compétition est sans merci. Les capitaines de cette flotte d’embarcations protéiformes mesurent alors toute la difficulté technique de la construction navale. Mais ces 27 et 28 mai, à Roquevaire, c’est davantage la convivialité qu’on fête.

Depuis maintenant cinq années, la municipalité de Roquevaire, avec son service Asap, met en valeur son patrimoine fluvial. Une riche initiative pour l’environnement comme pour les riverains et visiteurs qui sont venus participer aux ateliers proposés par les associations sur le cours Ferraud, aux balades-découvertes, et autres animations aussi festives que sportives au bord de l’Huveaune. Et la fête attire autant pour son aspect ludique que par son esprit citoyen. On s’y baigne, exceptionnellement en dépit des panneaux d’interdiction, on y rame, on y tombe du mur d’escalade, on y pêche pas trop à la fraîche et on s’y forme une éducation respectueuse de l’environnement.

Les bons gestes

Ici le karaté se fait sport aquatique avec Cédric du Wadosho Karaté Club qui explique : « On y joue de partout. Y compris dans l’eau. L’idée c’est de bien rigoler tout en prenant conscience que l’eau a une importance capitale pour notre corps ». Là, devant une rivière composée de détritus récupérés dans les fonds marins, travaillés par l’artiste Xavier Plantevin, Isabelle Poitou, scientifique spécialisée dans les déchets aquatiques et directrice de Mer Terre, sensibilise aux dégâts que nos gestes inconséquents provoquent sur le milieu aquatique. Mais pas seulement : « On commence à travailler avec les industriels comme avec les services techniques des collectivités territoriales. La prise de conscience est lente mais elle progresse ». On y croise aussi des systèmes ingénieux, telle la maquette interactive d’un barrage hydraulique conçue par Idris Boudet qui développe avec son entreprise TED des supports pédagogiques pour les associations. De quoi faire le plein de vie et d’idées.

Myriam Guillaume

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article